Developed in conjunction with Ext-Joom.com

  • 2020
  • 20.9 - 17.12.2020

Pieghe, forme e passioni – Collection Bottini et Rosita Peverelli

Cette nouvelle exposition suit le projet de combiner des événements historiques avec des artistes contemporains.

D'un côté Claudia et Carlo Bottini, collectionneurs résidant à Agno et passionnés d'art sacré, et de l'autre Rosita Peverelli, une artiste méticuleuse et polyvalente qui, en plus d'avoir développé un langage sculptural tendant à la synthèse formelle, s'est davantage consacrée plusieures fois, au cours de son voyage créatif, vers l'art sacré.

L'unicité de cette collection se caractérise par un choix thématique - les saints -, une typologie artistique - la technique sculpturale - et un matériau - le bois.

Rosita Peverelli fait un usage kaléidoscopique de matériaux (terre cuite, plâtre, marbre, résine, bronze, métal et plexiglas) pour créer des formes qui tendent à réduire la matière à l'essentiel.

Ce sont deux univers différents, même opposés; un placé dans le figuratif, l'autre dans l'informel. Mais, dans un lieu imaginaire plus profond, il existe des similitudes de plis et de formes qui nourrisent la passion pour la création artistique et pour la collection.

 
L’unicità di questa collezione vede protagonisti una scelta tematica –i santi–, una tipologia artistica –la tecnica scultorea– e un materiale –il legno. 
Rosita Peverelli fa un uso caleidoscopico dei materiali (la terracotta, il gesso, il marmo, la resina, il bronzo, il metallo e il plexiglass) per realizzare forme che tendono alla riduzione della materia fino all’essenziale. 
 
Sono due universi discosti, addirittura opposti; l’uno immerso nella figuratività, l’altro nell’informale. Eppure, in un immaginario luogo più profondo si trovano delle assonanze di pieghe e di forme che scorrono nel solco della passione per la creazione d’arte e per il collezionismo. 
  • 2019
  • 22.9. – 19.12.2019

Dancing spirits – Franco Cavani et Leonardo Angelucci

L’exposition réunit les projets de deux artistes: Franco Cavani avec des sculptures totémiques et la reproduction d’une quarantaine de Kachina qui rendent hommage à la culture indigène amérindienne de l’Arizona, et le graphiste et web designer Leonardo Angelucci, qui propose des affiches sensorielles réalisées par élaboration numérique grâce à des capteurs capables de lire les ondes cérébrales.

Le dialogue s’instaure et une réflection se développe ainsi autant sur le plan historique qu’artistique. Graphistes de formation, les deux artistes se retrouvent ainsi face à face avec des résultats et moyens différents, tout en reprenant et jouant avec les mêmes signes qui forment le fil rouge de l’exposition.

 

Catalogue à fr. 5.-

  • 2018
  • 7.10.2018 - 20.12.2018

Claudio Taddei Entre peintures à écouter et sons à regarder

  • 2017
  • 10.9.2017 - 29.10.2017

Fabiola Quezada Generis mutatio

  • 2016
  • 25.9.2016 - 30.10.2016

Carlo Salis Sculptures 1986 - 2016

  • 2015
  • 20.9 - 29.10.2015

Flavia Zanetti La Strada Regina et d’autres chemins.

  • 2014
  • 14.9 - 30.10.2014

Simonetta Martini L’essence des rêves

  • 2013
  • 13.9 – 27.10.2013

Andy Wildi - Le silence des choses

  • 2012
  • 9.9 – 27.10.2012

Hermanus - tableaux de chez nous

  • 2010
  • 23.4 - 27.6.2010

Walter Brunner – I ritmi dell’intensità

  • 2007
  • 1.3 - 29.5.2007

Jean Corty

  • 2006
  • 19.5 - 2.7.2006

Giordano Passera

  • 2003
  • 31.5 - 14.7.2003

Nena Airoldi

  • 2000
  • 3.3 - 11.6.2000

Sigi Schuhmacher– Gens de la région du Malcantone