Developed in conjunction with Ext-Joom.com

11 Juil

Hermanus - tableaux de chez nous

Rate this item
(2 votes)
TPL_POSTED_BY

Une exposition temporaire du peintre abstrait lyrique-géométrique Hermanus van der Meijden, d’origine hollandaise, mais qui a vécu et travaillé dans le bas Malcantone.

« Hermanus », vivant dans les bois d’Iseo comme un ermite et intimement en contact avec la nature, en tirait de continus et d’innombrables stimuli pour l’élaborer intérieurement afin d’atteindre l’essentiel formel qui caractérisait son art.

Il ne poursuivait pas l’abstraction pure, presque désincarnée et potentiellement absolue, exemple donc d’une conception transcendante de l’art dans ses composantes aussi bien théosophiques que mathématiques : formes d’une rigueur géométrique à l’état pur, faites de lignes, d’équerre et de compas, hors des mouvements du corps et du flux du temps où ne figurent donc ni épaisseurs irrégulières de la pâte, ni traces visibles du pinceau, ni lignes tracées à la main doucement et sinueusement qui s’étalent progressivement dans une occupation graduelle de la toile.

Dans les peintures d’Hermanus, on ne trouve pas de formes qui renvoient à des éléments de nature ou de stylisations anthropomorphes. C’est la ligne qui laissée libre génère l’image ; ce qui l’intéresse, ce n’est pas le détail mais l’ensemble, la composition dans sa totalité : lignes, formes et couleurs. Dynamique ou statique. Tranchante, acérée et pointue ou arrondie et émoussée, ou les deux ensemble. Tendant à avancer vers le spectateur ou se complaisant à elle-même. Réduite à l’essentiel d’une seule ligne qui génère peu d’éléments ou bien chargée de s’emplir de plusieurs éléments qui occupent tout l’espace.

La peinture d’Hermanus est une exploration progressive de tous les éléments picturaux qui apparaissent sur la superficie à la recherche d’une synthèse possible, d’une organisation que l’on voudrait accomplie et harmonieuse. Tout part du trait qui – guidé avec fermeté par la main ou laissé libre de fluer selon les sensations du moment – dessine des parcours à la recherche d’une forme, d’une unité de l’image où l’artiste retrouve une partie de lui-même, quelque chose qui est compatible et conforme pour lui. À la liberté du premier trait et de la première couleur, toutes les autres lignes et couleurs successives doivent ensuite se conformer dans un rapport de relation réciproque. L’art d’Hermanus est dans cette recherche de corrélation d’éléments apparemment sans loi, mais qui en réalité déterminent leur loi vers l’unité.

Détestant l’abstrait rigide, Hermanus préserve d’un côté la dimension de la corporalité dans le temps qui passe et de l’autre le contenu lyrique et subjectif d’un homme qui dans la peinture comme dans la vie était à la recherche de son harmonie.  

 

Catalogue d’exposition: fr 5.-

Additional Info

  • Anno: 2012
  • Data esposizione: 9.9 – 27.10.2012
Read 6098 times Last modified on mercredi, 09 mars 2016 09:24