Developed in conjunction with Ext-Joom.com

15 Juil

Maria Boschetti Alberti pour le 125e anniversaire de sa naissance

Rate this item
(0 votes)
TPL_POSTED_BY

L’exposition a été organisée à l’occasion de la présentation du livre « Maria Boschetti Alberti e il mondo culturale ticinese ». 

Tombé presque par hasard sur une lettre adressée au directeur du Département de l’instruction publique par la maîtresse et éminente pédagogue Maria Boschetti Alberti, Luca Saltini revisita quelques fonds et découvrit du matériel inédit ou peu connu. Cet essai  contient des éléments fournissant un nouveau regard sur la personnalité complexe de Maria Boschetti Alberti, une femme aux mérites pédagogiques reconnus et célébrés à l’étranger. Elle le fut beaucoup moins dans sa patrie où elle souffrit d’un certain ostracisme et eut des rapports plutôt controversés et tourmentés avec les autorités scolaires, peut-être en partie, parce que c’était une femme ou du fait que les innovateurs ne sont pas toujours appréciés. Il ne semble pas encore que l’on ait rendu pleine justice à l’envergure de cette femme et à ses intuitions pédagogiques. Maria Boschetti Alberti, fille de Giuliano, originaire de Bedigliora, et Teofila Ferretti de Banco, naquit le 23 décembre 1879, en Uruguay, à Montevideo où la famille avait émigré ; elle était la quatrième d’une famille de huit enfants. Elle obtint le diplôme d’institutrice en 1894 auprès de l’Institut Santa Caterina de Locarno. Elle enseigna tout d’abord à Monteggio, à Neggio et à Bioggio. Après un séjour en Italie, en 1916, qui lui permit d’avoir accès à la méthode Montessori, elle débuta, le premier octobre 1917, à Muzzano l’expérience la plus connue et la plus étudiée. Cela lui donna l’occasion d’écrire « Il diario di Muzzano » (le journal de Muzzano). Cette école fut visitée par de nombreuses personnalités dans le domaine de la pédagogie. En 1924, après une brève halte à Gravesano, elle fut transférée à la Scuola Maggiore (école primaire supérieure) d’Agno et « son » école devint « L’école sereine d’Agno ». Elle mourut le 20 janvier 1951, suite à une grave infirmité. 

 

Catalogue d’exposition: fr 10.- (en vente à la mairie, jusqu’à épuisement).

Additional Info

  • Anno: 2004
  • Data esposizione: 20.10 - 30.11.2004
Read 5243 times Last modified on lundi, 18 août 2014 15:45