Developed in conjunction with Ext-Joom.com

15 Juil

Nena Airoldi

Rate this item
(1 Vote)
TPL_POSTED_BY

Dans les œuvres de Nena Airoldi, nous sommes touchés au premier abord par l’élégance formelle irréprochable. De manière évidente, les sculptures apparaissent définies dans leurs contours linéaires bien aboutis comme une mélodie, dans leurs superficies amples et dans les volumes bien réalisés qui se coupent ou s’accordent harmonieusement. Mais ceci n’est que le regard initial, le début.

Après avoir été attirés par tant de pureté polie, la profondeur du discours mené par Nena Airoldi se révèle si nous nous arrêtons à contempler de manière plus approfondie. Alors les secrets des analogies et des métaphores s’illuminent. Un monde humain et moral apparaît.  Il vient à la rencontre de notre intuition en passant par la sensation visuelle et spatiale. Avant tout, c’est une image de la vie humaine en tant que composition dynamique, c’est-à-dire comme synthèse des opposés qui restent fermement ensemble, justement parce que contraires. L’œuvre se présente très fréquemment comme un socle sur lequel ont été placés deux éléments opposés : deux quasi-coquilles de coquillages ; deux blocs de pierre, l’un d’une pierre claire et l’autre d’une pierre sombre ; un monolithe de granit rouge transformé en deux parties contrastantes par une entaille ou une arête verticale ; ainsi que d’autres compositions. Puis, une conscience de l’existence tel le risque perpétuel dominé incessamment par la vigilance, par l’attention subtile et intense, par un contrôle intérieur : le risque de tomber à chaque instant, risque surmonté et résolu par la représentation d’un équilibre instable qui fermement systématisé dans le granit ou l’acier devient équilibre permanent, ligne de conduite, maîtrise de soi.

Oppositions dialectiques ; équilibre difficile et conquis ; complexité maîtrisée et synthétisée. Ces trois valeurs de la dynamique humaine sont les premières à nous toucher dans les sculptures de Nena Airoldi. D’autres sont plus prévisibles mais également nécessaires : la solidité, suggérée assurément par le granit et l’acier ; l’élégance formelle qui est le produit d’une discipline continue mise en valeur par le polissage, par les superficies obstinément parfaites ; la luminosité.

La sculpture de Nena Airoldi est une preuve de réflexion subtile et de fermeté, de trépidation et de maîtrise. Une tension sur la fragilité humaine et sur tout ce qui bouge, une énergie se portant en avant des choses, une sensibilité, une gratitude à l’existence. Une création et son message.

(par l'introduction de Giuseppe Curonici)

 

Catalogue d’exposition: fr 10.- (en vente à la mairie, jusqu’à épuisement).

Additional Info

  • Anno: 2003
  • Data esposizione: 31.5 - 14.7.2003
  • Ordinamento: 1
Read 711 times Last modified on lundi, 18 août 2014 15:45