Developed in conjunction with Ext-Joom.com

22 Jui

Flavia Zanetti La Strada Regina et d’autres chemins.

Rate this item
(0 votes)
TPL_POSTED_BY

Conçue spécialement pour ce lieu, cette exposition n’en est pas une au sens classique du terme. Chaque élément concourt à développer une réflexion globale en partant de cet endroit et de ce qu’il représente.

Pour Flavia Zanetti, décider d’être présente au Musée "Plebano" (cet adjectif est chargé d’histoire, car il renvoie à l’époque de la pénétration du christianisme dans les régions subalpines), cela signifiait se servir constamment de l’histoire pluriséculaire de la plèbe comme toile de fond. Ce peuple qui a vécu sur ce territoire, c’est-à-dire la Piève avec son église mère, y a partagé des moments cruciaux de la vie chrétienne et civile: du baptême aux derniers adieux. 

Il s’agissait également de rappeler le nombre infini de personnes qui y ont transité, du voyageur au pèlerin, en passant par les Francs, les Lombards ainsi que le général Souvorov avec ses troupes. Depuis le haut Moyen Âge, Agno était en effet un "arrêt " important pour ceux qui parcouraient la Strada Regina, ancienne route romaine, entre Ponte Tresa et Magadino, en passant par le Vedeggio et le Monte Ceneri. Aujourd’hui, cette voie presque oubliée, reléguée en marge de nos axes routiers encombrés, s’égare, se perd parfois, se détériore peu à peu. 

De nos jours, ceux qui la transitent ne peuvent pas oublier ce passé; mais il peut arriver que d’autres routes et d’autres horizons, même très lointains, se manifestent soudainement ou se superposent dans un fondu évanescent en créant des courts-circuits et donnent naissance à de probables analogies. 

Hier se mêle avec aujourd’hui, notre présent avec un autre présent, d’autres chemins 

rejoignent nos anciennes voies de communication: des routes de terre en mauvais état qui traversent l’Afrique du Nord pour rejoindre la Méditerranée, avec des camions poussiéreux qui foncent à côté de files de gens qui marchent sur le bord de la route. 

La participation de Flavia Zanetti suscite une réflexion qui nous touche et nous interroge sur le monde dont nous sommes témoins, même à contrecœur, face au comportement de ceux qui dressent des murs, réels ou mentaux, devant ce qui est différent et qui dérange, mais n’en est pas moins humain, en oubliant même leur passé d’émigration séculaire. 

Le souhait de l’artiste est que l’humanité sorte rapidement de cet enfer pour "revoir les étoiles", afin que chacun puisse entrevoir et parcourir son propre chemin. 

 

Catalogue d’exposition: fr 5.-

Additional Info

  • Anno: 2015
  • Data esposizione: 20.9 - 29.10.2015
Read 1220 times Last modified on mercredi, 19 juillet 2017 13:12